Du 18 au 24 avril 2022, une retraite a été animée pour les 22 postnovices du scolasticat « Bienheureux Michel Rua » de Kabgayi en AGL. Il était prévu qu’elle soit prêchée par le Père Servilien Ufitamahoro sdb, mais suite aux empêchements liés à sa mission d’économe provincial, ce service a été assuré par Père Raphaël Katanga, sdb,  formateur et économe au Noviciat saint Luigi Versiglia de Butare-Rango (AGL). Le thème de la retraite était ainsi formulé: « La vie intérieure, moteur de notre vie consacrée ». Au menu des activités, outre deux conférences par jour, figuraient la célébration eucharistique, un temps d’intériorisation après chaque conférence, la Prière du Temps Présent, l’adoration et la prière du chapelet. L’avant-dernier jour fut marqué par la commémoration de nos confrères défunts. Avant de réciter le chapelet à leur intention, le Père Raphael nous a donné un témoignage sur les deux confrères enterrés dans la propriété de notre communauté. II s’agit du Père Roger Vande Kerkhove et du Père Jacques Lenaerts. Le Père Roger est l’un des fondateurs de l’œuvre salésienne au Rwanda. Dans cette retraite, le prédicateur nous a aidés à découvrir ce qu’est la vie intérieure, ce dont elle a besoin pour être bien entretenue, la meilleure façon de se connecter à sa vie intérieure, les outils qui nous aident à bien vivre notre vie intérieure, le combat à mener contre les ennemis de la vie intérieure, les défis auxquels fait face la vie intérieure, comment nos vœux religieux fortifient notre vie intérieure. En effet, la vie intérieure – comme a souligné le prédicateur –  est une vie complexe qui se passe à l’intérieur de nous-mêmes, c’est l’espace vital où l’on se retire pour regarder le monde extérieur, nous-mêmes et les autres. C’est aussi l’espace où il y a une voix qui murmure et où on peut dialoguer avec le Seigneur et rencontrer Dieu. Cet espace est également notre conscience qui nous rappelle le bien à faire et le mal à éviter. La nourriture pour entretenir la vie intérieure est l’imitation du Christ et des Saints. Nourrir notre vie intérieure inclut de mépriser les vanités du monde, regarder et écouter ce qui est bon, résister aux tentations, méditer sur la mort, observer rigoureusement nos vœux baptismaux et religieux, supporter nos défauts et ceux des autres, prier, lire et méditer  la Parole de Dieu ainsi que  la vie du  saint du jour, faire les exercices spirituels (la récollection, la retraite, l’adoration du Saint Sacrement, le chapelet, le chemin de croix), s’efforcer de faire les œuvres de charité et de miséricorde, de créer le silence intérieur et extérieur en mettant de côté nos rêveries, nos vains soucis matériels, nos ambitions, etc. Le fait de demander pardon et donner le pardon nous aide à nous connecter à notre vie intérieure malgré les blessures, les déceptions, les situations angoissantes.  Parmi les ennemis de la vie intérieure, nous citons des besoins que nous créons, parce qu’ils nous plaisent, par exemple construire une maison moderne pour la famille, payer les frais de scolarité des nôtres, besoin d’acheter quelque chose pour la famille, avoir un(e)/ami de l’autre sexe, avoir beaucoup d’argent de poche.  Le péché facilite la dispersion de nos idées et sentiments durant la prière. Ceci pour dire que la vie intérieure est un combat perpétuel. Nous devons alors nous appuyer sur la force de l’Esprit –Saint pour gagner le combat. Pendant cette semaine de ressourcement spirituel et d’intimité avec le Seigneur, le Père Raphael nous a parlé comme un père, et à cœur ouvert. L’approfondissement du thème était soutenu  et concrétisé par des témoignages qu’il nous donnait. C’est durant la première messe du 24 avril, le dimanche de la Miséricorde divine,  que nous avons clôturé notre retraite. Elle fut présidée par Père Raymond Bavumiragiye, vicaire du provincial et délégué de la commission provinciale chargée de la formation. Après la messe, il y eut le partage des agapes fraternelles, des présentations et quelques discours de remerciement.

                                                                                              Jean Paul Ngendakumana sdb.

KABGAYI (RWANDA) – RETRAITE ANNUELLE DES POSTNOVICES DU SCOLASTICAT DON BOSCO KABGAYI

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/slot gacorhttps://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/