Samedi 03 mars 2022, les Salésiens de Don Bosco qui travaillent au Rwanda se sont rassemblés au Postnoviciat « Bienheureux Michel Rua » de Kabgayi, afin d’évaluer le progrès de leur mission au Rwanda et réfléchir sur les problèmes de la sécularisation dans la vie religieuse. Les confrères ont répondu positivement à l’invitation du Père Provincial. Ce fut un jour de retrouvailles après un long moment sans une telle rencontre fraternelle à cause de la pandémie de Coronavirus qui a bouleversé les activités et programmes de la province. Cette assemblée a remplacé la deuxième récollection trimestrielle de l’année au Rwanda. C’était aussi une deuxième expérience dans l’histoire de notre Province de pouvoir organiser une telle rencontre que les confrères ont beaucoup estimée. L’assemblée a été présidée par le Père Pierre-Célestin Ngoboka, Supérieur provincial. Après la prière d’ouverture et la salutation, il a annoncé une bonne nouvelle aux confrères : l’ouverture des frontières terrestres du Rwanda.  « Cette ouverture facilitera la bonne gouvernance de notre province salésienne » a-t-il dit ; « autrement, les voyages par avion coûtent énormément cher et risquent d’épuiser les finances de la province » a-t-il ajouté. Dans sa conférence, il nous a invités à méditer sur la lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains, chapitre 12, 2-3. Il s’est appuyé sur cette péricope pour développer les caractéristiques de la sécularisation dans la vie religieuse. Il a fait référence à l’exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » du Pape François et d’autres documents de l’Eglise qui traitent ce problème de notre siècle se caractérisant par le rejet de Dieu, le refus de l’autorité et l’esprit critique. Il a imploré les confrères à dire un non catégorique à la mondanité spirituelle qui se cache derrière des apparences religieuses lesquelles, au lieu de rechercher la gloire du Seigneur, cherchent la gloire humaine. Il a appelé les confrères à lutter contre la désertification spirituelle. Dans la deuxième partie de cette rencontre, il a insisté sur la préparation du Chapitre provincial et sur la solidarité provinciale.  Il a demandé aux participants de travailler en communauté afin de bien préparer le Chapitre provincial qui commencera en date du 31 mai 2022 et qui se clôturera le 3 juin 2022 avec la fête de saint Charles Lwanga, le saint patron de notre province. La célébration eucharistique a été le sommet de cette journée. Dans son homélie, le Père Provincial a invité tous les participants à la conversion du cœur en tournant la mauvaise page de la vie afin d’écrire une nouvelle page avec le Seigneur. Il a abordé certaines vertus qui doivent caractériser tout chrétien durant ce temps de Carême. La messe était bien animée par les jeunes confrères qui sont en stage pratique. Après la joyeuse célébration eucharistique, les confrères ont été invités aux agapes fraternelles dans le réfectoire du scolasticat. A la fin du repas, le Père Raymond Bavumiragiye, Vicaire du Supérieur provincial, a pris la parole pour remercier le Père Provincial qui ne ménage pas ses efforts pour animer la province. Pour finir, le Père Provincial a annoncé la planification et l’organisation des ordinations sacerdotales qui se feront dans chaque pays de la province : en Ouganda, au Burundi et au Rwanda. Cette assemblée des confrères s’est déroulée dans un climat de joie et de famille. Une assemblée pareille aura lieu prochainement au Burundi. Celle de l’Ouganda a déjà eu lieu.

Prions le Maître de la moisson pour qu’il continue à veiller sur notre province.

                                                                                                     Père Raphaël Katanga

RWANDA : ASSEMBLEE DES CONFRERES QUI TRAVAILLENT AU RWANDA

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/slot gacorhttps://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/