BURUNDI- PELERINAGE DU GROUPE « WIGORE » AU SANCTUAIRE DE MARIE AUXILIATRICE.

 

Ce samedi 26/6/2021, nous avons reçu 324 pèlerins au sanctuaire Marie Auxiliatrice de Buterere. Ils sont membres du groupe « Wigore » (« sacrifie-toi »), de Bujumbura, dans le Vicariat de Gihosha commune de Ntahangwa.

Ce groupe a pris ce nom parce qu’il a été fondé pendant les moments difficiles qu’a traversés le pays. Le climat social, économique et politique n’était pas bon. C’est ainsi que les initiateurs ont eu l’inspiration de créer ce groupe d’animation chrétienne et d’assistance aux vulnérables (les pauvres et les malades) dans les écoles, universités et hôpitaux.

À leur arrivée à Buterere, ils ont été accueillis par les membres de la commission d’accueil du sanctuaire Marie Auxiliatrice et ensuite par le Recteur du sanctuaire, le Père Raphaël Katanga, salésien de Don Bosco.

Dans son mot d’accueil, ce dernier les a félicités d’avoir choisi ce lieu pour leur pèlerinage annuel. Il les a invités à ouvrir leur cœur, avec foi, et à dialoguer sincèrement avec Jésus durant leur séjour au sanctuaire,  et leurs intentions auront une réponse positive, selon le cœur de Dieu, a-t-il déclaré. Puis il a prononcé une prière d’action de grâce à Dieu qui les a conduits et les a aspergés d’eau bénite comme rituel de purification. Après cela, les pèlerins sont entrés dans le sanctuaire pour une prière personnelle avant de commencer le programme du jour.

Au début de ce programme du jour, ils ont été accueillis dans la paillotte. Il était prévu un temps de quinze minutes pour écouter un bref historique sur l’intervention de Marie, Secours des Chrétiens, dans la vie de Don Bosco et la raison d’être de ce sanctuaire au Burundi. Cet exposé fut donné par le Recteur du sanctuaire.

La conférence fut donnée par Monsieur Fabrice Niyonkuru, responsable du groupe Wigore au niveau de l’Archidiocèse de Bujumbura. Il a développé le thème « Rencontrer, aimer et faire aimer Jésus ». Il les a encouragés à demeurer dans le Christ qui donne la vie nouvelle, la paix, qui libère, qui guérit. Il les a invités à donner leur vie à Dieu et à Lui donner une place importante dans leur projet de vie.

Le sommet de leur séjour au sanctuaire fut le moment de la célébration eucharistique qui fut animée par leur chorale. Ils ont eu aussi l’occasion de recevoir le sacrement de la réconciliation et d’adorer Jésus dans le Saint Sacrement.

Comme c’est devenu une tradition, chaque pèlerin a pu écrire une intention personnelle sur un bout de papier qu’il a déposé dans la corbeille prévue à cet effet dans le sanctuaire. Le 24 de chaque mois, le Recteur du sanctuaire célèbre la messe en l’honneur de Marie Auxiliatrice. À la fin de cette messe, il organise une prière spéciale pour offrir à Dieu les intentions des pèlerins. Après une procession vers la statue de Marie Auxiliatrice qui est à l’entrée du sanctuaire, on récite la litanie de la Vierge Marie et on brûle tous ces papiers, tandis que la fumée monte vers le ciel.

« Wigore » est un nouveau mouvement d’action catholique qui œuvre dans quelques écoles et universités du Burundi. Ses membres jouent un grand rôle dans l’encadrement des jeunes par la méditation de la parole de Dieu, la prière et les actes de charité. C’est une pépinière qui forme de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.

Père Raphaël Katanga, sdb

                 

BURUNDI- PELERINAGE DU GROUPE « WIGORE » AU SANCTUAIRE DE MARIE AUXILIATRICE.

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/