BURUNDI – BUTERERE. LA FETE DE MARIE AUXILIATRICE A BUTERERE (BUJUMBURA)

Samedi 22 Mai 2021, à Bujumbura, la fête de Marie Auxiliatrice a été célébrée sur le terrain du sanctuaire de Marie Auxiliatrice de Buterere. Le début des activités a été marqué par la procession durant laquelle la statue de Marie Auxiliatrice fut portée par les chrétiens.

Après la procession, l’assemblée a participé à la concélébration eucharistique présidée par Monseigneur Anatole Ruberinyange, Vicaire général de l’Archidiocèse de Bujumbura et animée par la chorale Marie Auxiliatrice de Buterere.

Durant son homélie, Monseigneur Anatole a parlé de la dévotion à Marie Auxiliatrice, son historique et son rayonnement dans l’Eglise. Il a exhorté l’assemblée à recourir à cette Mère qui nous aime tant et qui veille sur nous. Etant dans l’année pastorale dédiée à la famille, il a exhorté les familles chrétiennes de se lier étroitement, dans un doux lien d’amour avec la très sainte Vierge Marie qui, comme une mère aimante, leur accordera une abondance de dons de concorde et de paix familiale.

Durant la messe, la Famille salésienne de notre province AGL s’est agrandie de nouveaux membres à travers les 22 premiers Salésiens Coopérateurs de Bujumbura qui ont fait leur promesse, précisément dans la messe. Ils étaient déjà engagés dans les activités pastorales depuis plusieurs années, dans l’éducation, le conseil paroissial, la liturgie paroissiale… Leur préparation à la promesse a commencé par un chemin de discernement, explique Père Callixte Ukwitegetse, salésien de Don Bosco, qui les a accompagnés.

Après la messe, les invités se sont rassemblés dans la salle du sanctuaire pour un moment de convivialité. Le représentant des nouveaux salésiens coopérateurs a exprimé leur joie d’appartenir officiellement à la Famille salésienne. Il a promis fidélité à leur engagement dans l’Église et la société.

La déléguée provinciale des Salésiens coopérateurs, Madame Athanasie Baranyikwa, a exprimé, elle aussi, sa joie d’accueillir de nouveaux membres dans cette branche de la Famille salésienne. Plusieurs autres discours ont été prononcés pour exprimer la joie. Les chants du spectacle étaient caractérisés par des répétitions fréquentes de louanges en l’honneur de Marie secours des chrétiens.

Les danses traditionnelles burundaises et modernes ont agrémenté la fête et ont capté l’attention de l’auditoire. Les jeunes ont montré leur talent en interprétant les chansons des musiciens de grande renommée sur le plan national et international.

Les enfants de moins de 13 ans ont enjolivé la fête par leur souplesse et leur aisance dans la danse. Ils ont offert à l’assemblée un spectacle au rythme et au goût de leur génération.

Presque toute la salle s’est levée, non seulement pour esquisser quelques pas de danse à la burundaise, mais aussi pour prendre des vidéos à l’aide de leurs téléphones mobiles afin d’immortaliser l’évènement. Cette circonstance a permis aux gens de se connaître. Les autres membres de la famille salésienne ont été présentés à l’assemblée. Il y a eu échange de numéros de téléphone, d’adresses et des amitiés se sont nouées.

Cette fête aura certainement son influence sur la diffusion de la dévotion à Marie Auxiliatrice.

Père Raphaël Katanga

 

 

 

BURUNDI – BUTERERE. LA FETE DE MARIE AUXILIATRICE A BUTERERE (BUJUMBURA)

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/