Ce dimanche 9 mai 2021, dans la paroisse salésienne Saint Jean Bosco de RANGO,  ont eu lieu la bénédiction et l’inauguration de l’église paroissiale rénovée.  Les cérémonies  ont commencé à 10h30, présidées par  Monseigneur Philippe RUKAMBA, évêque du diocèse de Butare et président de la conférence épiscopale du Rwanda. Quand on arrive à l’endroit où est située l’église, on est surpris par la beauté de cet édifice, surtout quand on sait qu’il s’agit de l’ancienne église agrandie et rénovée, où fut célébrée la première messe à la fête de Noël 1986. L’église, telle qu’elle se présente actuellement, est le fruit des efforts incomparables fournis par les chrétiens de la paroisse et des paroisses des environs, et surtout de la part la Vice-Province de l’AGL qui est intervenue pour soutenir les efforts fournis par les chrétiens. Les travaux de rénovation ont pris du temps à cause de la pandémie du Covid-19. En ce sixième dimanche de Pâques, dans une joie inexprimable, la nouvelle église a commencé à être utilisée officiellement comme une demeure digne du Seigneur. Dans son homélie, Monseigneur Philippe RUKAMBA a rappelé que l’église-bâtiment est signe d’amour et d’unité, d’abord entre les hommes et le Créateur puis entre les hommes, ce qui doit se manifester, non seulement à l’église,  mais partout ailleurs. Comme cette église est devenue quelque chose de splendide, nous devons à chaque fois renouveler nos cœurs, a-t-il ajouté.  Le Père Pierre-Célestin NGOBOKA, Provincial des salésiens en AGL, se rappelant les circonstances dans lesquelles les travaux de construction ont débuté sans certitude de pouvoir arriver au bout, a dit qu’il ne faut pas chercher les miracles ailleurs ; il faut plutôt regarder celui-ci. Se souvenant des circonstances dans lesquelles Don Bosco a construit les grandes églises, le Provincial a prononcé avec fierté et étant sûr de lui-même la phrase de Don Bosco : « C’est Elle qui a tout fait ». Oui, tout le monde peut l’affirmer, c’est Marie, notre secours, qui a tout fait. L’envoyée du district de HUYE, dans son intervention, s’est félicitée de la bonne collaboration entre l’Eglise et le gouvernement et a appelé les chrétiens à bien entretenir le nouvel et bel édifice ainsi que tout bien commun. Le curé de la paroisse de RANGO, le Père Remy NSENGIYUMVA, sdb, a rappelé l’historique de cette louable initiative de renouveler de fond en comble l’ancienne église. Il a avoué que cela n’a pas été facile mais que la main de Dieu était toujours là. Tous ceux qui ont pris la parole ont remercié et félicité les chrétiens de RANGO,  les Salésiens,  ainsi que toutes les personnes qui ont donné leur contribution pour les efforts fournis.

Que Dieu leur rende le centuple !

                                                                                          Rémégie NZOYISENGA, sdb.

RWANDA-BUTARE. EGLISE RENOVEE A RANGO « C’EST ELLE QUI A TOUT FAIT » !

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/