RWANDA – Première profession religieuse à Rango-Butare

RWANDA – Première profession religieuse à Rango-Butare

En date de dimanche 16/08/2020 la maison du noviciat Saint Louis Versiglia (Rango-Butare) résonnait des chants de fête, de louange et d’ineffable joie pour accueillir onze néo-profès dans la société de Saint François de Sales qui, en ce même jour, célébrait la 205ème anniversaire de naissance de Saint Jean Bosco. Les cérémonies de ce jour furent vécues plus simplement que d’habitude à cause des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la diffusion du covid-19. Etaient présents des parents et membres de famille, amis et connaissances des néo-profès rwandais qui avaient la possibilité de venir, un bon nombre de religieux et religieuses et quelques prêtres diocésains. Cependant la ferveur était d’autant plus intense que le nombre de personnes était réduit.
Après l’appel et la présentation des candidats faits par le Maître des novices, le Provincial, dans son homélie, en s’appuyant sur l’évangile du jour (Mt 15,21-28), a bien explicité ce que c’est que la foi convaincue et il a ensuite demandé à chacun, et d’une faҫon particulière aux candidats à la profession, de vivifier leur foi avec une nette conviction. Après l’homélie a eu lieu la profession proprement dite des onze novices qui par le fait même ont été canoniquement incorporés dans la société de Saint François de Sales et ils ont reçu le livre des constitutions salésiennes. Il est à signaler que deux confrères étudiant à Moshi (Tanzanie) du nom d’Olivier Hakizimana et Liberté Willy Stéphane ont renouvelé leur profession pour deux ans.
La deuxième partie de cette mémorable journée fut marquée par le partage du repas fraternel et trois fameux discours furent prononcés. Le premier fut celui du doyen des néo-profès axé sur deux maîtres-mots « merci » et « pardon ». Le représentant des parents, quant à lui, a remercié le Seigneur d’avoir choisi dans leurs familles des apôtres des jeunes ; il a demandé aux néo-profès de continuer à écouter la voix du Seigneur, et aux parents, il a demandé de continuer à soutenir spirituellement et humainement leurs enfants. Quant au discours du Maître des novices, après avoir explicité ce qui signifie “UMUGABO” (homme en français), il a félicité les néo-profès: ”Vous êtes abagabo (hommes), j’en suis très fier et touché, et je vous y encourage mais tenez à cœur ce que j’ai dit individuellement à l’oreille “ a-t-il déclaré. Il a aussi remercié les parents qui ont forgé en leurs enfants, une solide maturité humaine et chrétienne sur laquelle se construit et se construira la formation salésienne initiale et permanente.
Dans son discours tant attendu et qui soulevait beaucoup d’acclamations, le Provincial a adressé ses félicitations les plus chaleureuses aux néo-profès et leur a demandé de prendre appui sur la foi et de persévérer comme l’a fait la femme cananéenne. Aux formateurs du noviciat, après leur avoir adressé ses vifs remerciements, il leur a souhaité d’aller de l’avant dans leur mission et après un merci particulier dit avec affection aux parents, il leur a demandé de bien vouloir offrir encore plus tard à la congrégation et à l’Église de bons pasteurs des jeunes. Il leur a promis une visite fraternelle dans les familles de tous les salésiens dont il est provincial en AGL. Avant la bénédiction il a présenté à tout le monde et spécialement au Maître des novices et ses collaborateurs, les quatorze prénovices qui, après cette présentation, sont devenus novices de droit. Il a ajouté qu’à ces quatorze novices de l’AGL s’ajouteront deux autres de la province de l’Afrique Tropicale et Equatoriale (ATE). Le Provincial a enfin confié au Révérend Père Joseph Kabadugaritse, le directeur du post noviciat de Kabgayi, tous les onze néo-profès et c’est ainsi que vers 16h, ils ont pris la route vers Kabgayi.
Jean Paul Ngendakumana, néo-profès sdb.ù

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *