JEUNE HOMME, JE TE L’ORDONNE, LEVE-TOI.

JEUNE HOMME, JE TE L’ORDONNE, LEVE-TOI.

« Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Luc 7, 14), voilà le thème sous lequel a été organisé et vécu le patronage, édition 2020 chez Don Bosco Buterere. C’est avec ce même thème du « Lève-toi », que le Pape François, avec les jeunes, lance le défi « d‘un tournant culturel » à travers son message pour la journée mondiale de la jeunesse qui a été rendu public le 05 mars 2020.
Puisque les salésiens de Don Bosco de notre Province d’Afrique des Grands Lacs ont hérité, depuis le début de cette année pastorale 2019-2020, de la paroisse Saint Jean Paul II de Buterere, ce patronage a souligné le trait caractéristique et distinctif de la spécificité de la mission salésienne dans toute cette paroisse. En trois endroits (Cité des jeunes Don Bosco Buterere, succursales Mubone et Buhomba), les enfants, les salésiens de Don Bosco et les animateurs, avec un grand sourire qui se lisait sur le visage faisaient véhiculer le message du Pape François à travers différentes activités : chansons, danses, sketchs, slogans, catéchèses, bricolages, etc…
Une autre spécificité à signaler pour le patronage de cette année est que les Sœurs de Saint Vincent de Paul résidant dans cette paroisse, ont été sollicitées pour dispenser les leçons de catéchèse et ont répondu favorablement à cet appel. Il en est de même lors de la formation des animateurs puisqu’elles se sont montrées prêtes à donner quelques notions de bricolage aux animateurs qui ont animé ce patronage.
Ainsi, ce patronage qui a duré trois semaines a rassemblé plus de 1 000 enfants, qui ont pu profiter de toutes les richesses spirituelles et humaines du patronage. Lors de la clôture, les parents ont rendu grâce à Dieu pour la présence des salésiens de Don Bosco dans la région et pour leurs initiatives et ont lancé un défi aux salésiens : oui, nous sommes très contents de tout ce dont nos enfants ont pu bénéficier durant ces trois semaines mais une chose nous inquiète : où seront-ils le reste des vacances ? Quand ils sont chez vous (chez Don Bosco), nous parents, sommes rassurés qu’ils sont en pleine sécurité, ont-ils ajouté.
Puisse le Seigneur bénir tous ceux qui, d’une façon ou d’une autre, ont contribué pour la réussite de cette activité et surtout les animateurs qui, durant trois semaines ont enduré la fatigue de travailler aussi bien dans l’avant-midi (Don Bosco Buterere) que dans l’après-midi (dans les succursales) pour contribuer à l’éducation et à l’épanouissement de leurs petits frères et sœurs.
Alexandre MAJAMBERE senior, sdb.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *