BURUNDI : VISITE À L’HOPITAL ET À LA PRISON DE GAHOMBO.

BURUNDI : VISITE À L’HOPITAL ET À LA PRISON DE GAHOMBO.

Vendredi, le 8 septembre 2020, deux prêtres de la paroisse salésienne de Rukago (Burundi), Père Benjamin et Père Raphaël, accompagnés de 25 jeunes animateurs de l’oratoire, ont visité les malades et les prisonniers de Gahombo.
Cette initiative était insérée dans le plan pastoral de la paroisse suivant l’enseignement du Pape François, celui du Recteur Majeur, Père Ángel Fernández Artime et du plan pastoral du diocèse de Ngozi sur l’engagement social des chrétiens.
La messe à l’hôpital fut animée par la chorale des animateurs de l’oratoire. Le curé de la paroisse, le Père Benjamin Gahungu, a présidé la concélébration eucharistique.
Après la messe, les agents du bureau social de l’hôpital ont aidé la délégation salésienne à distribué repas et savon de lessive à tous les malades et leurs garde-malades.
Les malades qui vivent seuls dans le désespoir, sans personne autour d’eux pour les assister ont reçu davantage. A la ligne
Une autre équipe s’est rendue à la prison pour offrir la même assistance aux prisonniers.
Grâce à la formation continue que ces jeunes animateurs reçoivent de la part du curé de la paroisse, ils deviennent de plus en plus efficaces dans l’assistance aux nécessiteux.
Cette visite a suscité une forte surprise de la part des malades et les garde-malades qui ont vécu un moment d’émotion intense et d’allégresse. À travers cette visite, l’œuvre salésienne de Rukago a donné un signe fort de l’importance de l’engagement social des jeunes.
D’autres gestes de proximité et de soutien aux vulnérables de la commune de Gahombo sont prévus. Les animateurs de l’oratoire et d’autres chrétiens comprennent de plus en plus qu’il n’y a pas de vie chrétienne authentique sans engagement social en faveur surtout des plus nécessiteux.
Les jeunes de la paroisse de Rukago sont décidés d’être protagonistes du changement. Ils réalisent des « activités de charité » chez les personnes vulnérables sans s’attendre à une rémunération. D’autres participent à des programmes communautaires de réhabilitation des routes et des ponts. Quelquefois ils participent à la construction et à la réhabilitation des maisons pour les personnes nécessiteuses.

Que Marie Auxiliatrice, les bienheureux et les saints de la Famille salésienne continuent à intercéder pour nous, pour nos collaborateurs et pour nos bienfaiteurs.
Père Raphaël Katanga,sdb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *