BURUNDI: APOSTOLAT AUPRES DES PERSONNES AYANT UN HANDICAP

BURUNDI: APOSTOLAT AUPRES DES PERSONNES AYANT UN HANDICAP

Dans le cadre de la nouvelle évangélisation qui prône la création des nouvelles frontières d’apostolat, la paroisse salésienne de Rukago a initié une nouvelle branche d’apostolat qui est celle d’assister les personnes ayant un handicap.
La première rencontre avec les handicapés a eu lieu samedi, le 13 juin 2020. Durant cette réunion le curé de la paroisse, le Père Benjamin Gahungu, a affirmé que la diversité dans la société est une richesse qui ne doit pas être occultée par la peur, celle de se confronter à celui qui est différent. Il a redonné espoir à ses auditeurs en s’exprimant en ces termes: “La paroisse s’organise pour vous offrir une formation professionnelle afin de favoriser votre autonomie. Vous avez beaucoup de compétences et de talents que nous vous aiderons à découvrir et à faire fructifier, afin de combattre la pauvreté dans votre vie. Notre devoir est de vous encourager, vous former et vous accompagner”.
Cette première rencontre fut merveilleuse. Selon son plan pédagogique, le curé avait prévu un moment pour son exposé qui a été suivi par un temps de questions-réponses et échanges avec les participants. Ce moment a stimulé ces derniers à ouvrir leur cœur. Il avait prévu aussi un entretien individuel afin de bien connaître les difficultés que ces personnes rencontrent dans leurs familles parce que, quelquefois, elles sont marginalisées dans la société et même dans la famille. Durant ce moment il a pu écouter les confidences et sentir la souffrance de ceux qui se taisaient durant la réunion et qui n’ont plus personne avec qui parler. Comme prêtre et éducateur, il en a profité pour les consoler, les encourager et confesser ceux qui ont exprimé ce besoin. Beaucoup de propositions ont été faites au curé de la paroisse. La suite des activités est lente mais prometteuse.
L’économe de la communauté, Père Raphaël Katanga et Sœur Claudette Habarugira, responsable de la Caritas paroissiale sont en contact permanent avec ces nouveaux destinataires. La communauté salésienne de Rukago et les membres du Conseil paroissial continuent à réfléchir ensemble sur la manière de répondre aux besoins des handicapés. La communauté de Rukago, noyau animateur de toutes les activités de la paroisse, a entamé la recherche du financement pour acheter des machines à coudre et autre matériel qui seront utilisés dans la formation professionnelle des personnes handicapées.
La formation sera sanctionnée par un certificat d’aptitude professionnelle. L’évaluation de la formation sera permanente. Les contacts se font ici et là. La réflexion aux différentes solutions possibles est quotidienne.
Les salésiens de Rukago et leurs collaborateurs essayent d’être attentifs aux signes des temps et sont convaincus que le Seigneur se manifeste à travers les urgences du moment et des lieux.
Pendant les weekends, ces personnes handicapées participent aux activités de loisirs, sportives et culturelles. En effet, ces activités contribuent à l’intégration sociale, aident à la construction de l’identité, maintiennent la santé physique et mentale. Elles apportent aussi un sentiment de compétence.
La paroisse de Rukago remercie tous ceux qui leur donnent observations et recommandations afin que cet apostolat puisse aboutir à son objectif principal: l’intégration et l’indépendance de la personne handicapée. Elle invite toute personne de bonne volonté à participer de près ou de loin à la réalisation de ce projet.

Père Raphaël Katanga, sdb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *