Vidéo-conférence, au niveau de l’Afrique et de Madagascar

Vidéo-conférence, au niveau de l’Afrique et de Madagascar

pour toutes les commissions pour la Communication Sociale.
Jeudi 6 août 2020 quelques membres de la commission pour la Communication sociale de l’AGl se sont réunis à la maison provinciale, sous la présidence de Madame Thérèse Watripont, déléguée, pour participer à la vidéo-conférence organisée par le (nouveau) Conseiller Général pour la communication sociale, le père Gildasio Mendes dos Santos, secondé par le Père Manolo, délégué provincial de la Civam dans la commission régionale de la Communication sociale, pour les délégués de la communication sociale des treize provinces et vice-provinces d’Afrique et de Madagascar. Le Père Gildasio a souhaité s’entretenir avec eux au sujet d’un thème brûlant de l’actualité en leur posant deux questions : « Comment vivez-vous ce moment de crise de Covid-19 dans la perspective de la communication », et « Qu’est-ce que vos communautés et Province font pour communiquer en cette période ? » Chaque délégué(e) disposait de 6 minutes pour élaborer sa réponse.
Les délégués étant éparpillés dans leurs pays respectifs, certains étaient devant leur ordinateur à 14h30, d’autres à 15h30, à 16h30 (Kigali), à 17h30 ; le Père Gildasao, qui était au Brésil, à 11h30. La vidéo-conférence a duré une heure et demie.
C’était la première fois qu’une telle réunion s’était faite au niveau de l’Afrique. Selon les réactions des participants, cet « exercice » a reçu un score élevé. Je ne vais pas parler des points positifs, ce serait trop long. Je voudrais seulement soulever un point parmi les « inconvénients » : le problème de langue et de traduction. Les délégués avaient la possibilité de s’exprimer dans une des trois langues : anglais, français et portugais. Mais tous ne comprennent pas le portugais, par exemple. D’où la nécessité d’une traduction simultanée. Ce sera un point important à étudier pour la prochaine « réunion-vidéo-conférence » au mois d’octobre. Notre nouveau régional, le Père Alphonse, s’est exprimé dans une langue « neutre », la lingua di Don Bosco.
Père Jacques Verheyden, sdb,
membre de la commission pour la Communication sociale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *