FETE DE LA RECONNAISSANCE au niveau provincial.

FETE DE LA RECONNAISSANCE au niveau provincial.

C’est dans la soirée de dimanche 28 juin qu’a eu lieu la fête de la reconnaissance au niveau de la Quasi-province de l’AGL, un moment important de la vie communautaire salésienne. Étant donné que le monde entier et notre région en particulier sont sous l’emprise de la pandémie de Covid-19, la fête a été « spéciale » : seuls les confrères œuvrant au Rwanda, ont pu y participer physiquement. Mais le Provincial nous a dit qu’il a reçu des messages de remerciements et soutien de tous les coins de l’AGL via What’sApp. Ce sont les circonstances du moment mais qui ne nous empêchent pas de répondre à un des éléments les plus précieux de l’héritage que nous a légué Don Bosco : « la joie ».
La soirée a commencé à 17h 45 par la prière des vêpres, un moment d’action de grâce au Seigneur pour le service que le provincial, le Père Pierre Célestin Ngoboka, rend à la Congrégation et à la Province. Il y eut ensuite le partage d’un verre et des échanges au cours du repas fraternel.
Des discours de remerciements ont été prononcés. Le Père Raymond BAVUMIRAGIYE, Vicaire provincial, a adressé un mot au Père Provincial au nom de tous les confrères : « Nous voudrions vous dire ” merci”. Cher Père Provincial, allez toujours de l’avant ». Le Père Raymond a aussi souligné que, pour mener à bien sa mission, le Provincial a besoin du soutien fraternel de chaque confrère. « Notre disponibilité et notre docilité à l’appel du provincial s’avèrent indispensables ».
Chaque communauté a eu l’occasion d’exprimer sa reconnaissance à travers différents gestes, différents petits cadeaux, offerts au Provincial. A son tour, le Provincial, Père Pierre Célestin NGOBOKA, a prononcé une allocution pour la circonstance : « Vous me dites merci mais je dois aussi vous dire merci ». Il a d’abord rappelé le sens de la fête de la reconnaissance, qui est non seulement la fête du Provincial mais une occasion pour tous les confrères de rendre Don Bosco plus vivant. Il a ensuite tenu à remercier tous les confrères, en particulier les membres du conseil provincial et les directeurs des communautés qui se donnent corps et âme pour la croissance de la mission salésienne. « Mon désir le plus profond est que chaque confrère se réalise dans sa vocation, et je dois vous dire sincèrement que je me réjouis de la disponibilité de chaque confrère à la mission » a-t-il souligné. La fête de la reconnaissance ne doit pas seulement se vivre au niveau de la congrégation et de la province mais aussi au niveau de chaque communauté autour du directeur, a-t-il insisté. Il a enfin souhaité à chacun de bien clôturer l’année pastorale et académique, surtout en faisant bon usage de ce temps où nous sommes éloignés des jeunes, tout en se préparant à bien commencer la nouvelle année et à travailler « Ad Majorem Dei Gloriam et Salutem Juventutis».
Ce fut un très bon moment pour les confrères de se retrouver ensemble dans la joie autour du P. Provincial.
Enock Kubwimana sdb.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *