Mardi 24 mai 2022, 139 novices membres de l’Internoviciat de Butare (INOB) venant de 25 congrégations masculines et féminines, avec leurs formateurs et formatrices se sont rendus en pèlerinage à Kibeho pour la célébration de la fête de Marie Auxiliatrice., comme cela se fait chaque année.
Tout a commencé à l’église sainte Thérèse de Butare, le lieu de départ.
Après une courte catéchèse, la prière et la bénédiction solennelle donnée par le Père Raphaël Katanga, salésien de Don Bosco, l’assemblée a commencé son pèlerinage en priant et en chantant. Portant leurs petits sacs à dos, avec leur enthousiasme, les pèlerins avaient les yeux rayonnant d’espérance. Le voyage de Butare à Kibeho s’est fait en bus
Le premier moment fort fut l’instant où les pèlerins ont foulé la terre sainte de Kibeho. Certains voulaient tout savoir sur Kibeho parce qu’ils venaient d’y arriver pour la première fois. Ils posaient beaucoup de questions. Un autre moment fort fut la visite de la chapelle des apparitions. En ce lieu béni, les pèlerins avaient le sentiment d’être face à Dieu. Pendant quelques instants, ils ont vécu les délices de la vie intérieure. C’était émouvant de voir les novices à genoux pendant de longs moments en train de prier dans les différentes chapelles de ce lieu de pèlerinage. Par l’intercession de la Vierge Marie, la Mère du Verbe, les pèlerins ont offert à Dieu leurs projets de vie.
La conférence du jour fut donnée par l’Evêque du lieu, Monseigneur Célestin Hakizimana. Il a parlé des vertus de la Vierge Marie qui peuvent inspirer les formateurs et les formés. Il a expliqué les vertus cardinales et les vertus théologales. Il a essayé de trouver une très bonne application des vertus cardinales dans la vie des novices. Il les a invités à être équilibrés afin de ne pas perdre leur stabilité parce que le monde d’aujourd’hui avance à une très grande vitesse dans la technologie et dans l’oubli de Dieu.
« Les deux poumons du novice sont : la prière et les vertus », a-t-il ajouté.
Comme un Bon Pasteur et gardien de la foi, il a donné aux novices et aux formateurs beaucoup de conseils pratiques.
La concélébration eucharistique fut présidée par le même Evêque. Il y avait des prêtres concélébrants venus de différentes congrégations et diocèses.
Dans son homélie, Monseigneur Célestin a précisé que la Vierge Marie est notre secours éternel. Elle ne cesse d’intercéder pour nous. Il a donné l’exemple de quelques saints qui ont bénéficié de plusieurs manières du secours de la Vierge Marie.
Avant la fin de la messe, il y a eu la cérémonie de bénédiction, avec de l’eau bénite, des pèlerins et de leurs objets de piété.
À la fin de la messe, il y a eu encore un temps de recueillement et de prière personnelle. D’autres ont pu visiter des endroits historiques de Kibeho.
Quelques heures plus tard, vint le moment de retourner dans les communautés respectives. Certains novices ont manifesté leur peine car ils voulaient y construire une tente et y rester. Ils avaient encore le goût de prier et de savourer les dons de Dieu.
Ce pèlerinage reste mémorable, « c’est une expérience à revivre », voilà ce que martelaient ceux qui ont foulé la terre sainte de Kibeho.
Marie, Secours des chrétiens, priez pour nous.

                                                                   Père Raphaël Katanga, sdb
RWANDA – CELEBRATION DE LA FETE DE MARIE AUXILIATRICE À KIBEHO

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/slot gacorhttps://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/