Samedi 28 novembre 2020, jour où l’Église universelle célèbre l’anniversaire des premières apparitions de la Vierge Marie à Kibeho (Rwanda), a eu lieu la consécration et l’inauguration du sanctuaire “Marie Auxiliatrice” situé dans l’enceinte de l’œuvre salésienne de Buterere, à Bujumbura. Ce sanctuaire se trouve dans l’entité de la paroisse salésienne Saint Jean Paul II de Buterere.
Les chrétiens de la paroisse étaient venus nombreux pour participer à la cérémonie grandiose de la consécration, non pas par vaine curiosité, mais par la joie de voir se réaliser un rêve tant attendu.
La cérémonie a été honorée par la présence de deux Évêques, Mgr Gervais Banshimirubusa, Archevêque de Bujumbura, célébrant principal, et Mgr Évariste Ngoyagoye, Evêque émérite du même Archidiocèse. Etaient aussi présents, le vicaire du Supérieur Provincial de l’AGL, Père Raymond Bavumiragiye ainsi que de nombreux confrères salésiens qui travaillent au Burundi. Le gouvernement burundais était représenté par le Vice-président de la République, Monsieur Prosper Banzombaza. Beaucoup de prêtres, de religieux et religieuses ont participé à cette belle célébration. Les membres de la Famille salésienne du Rwanda, de l’Ouganda et du Congo n’ont pas pu venir, suite aux mesures strictes de lutte contre la pandémie de Coronavirus.
C’est à 10h30 que la procession, partie du bâtiment d’accueil des pèlerins, s’est présentée devant la porte du sanctuaire, où Mgr Gervais a introduit la cérémonie par une monition spéciale et a ensuite ouvert la porte en y donnant quelques coups légers avec sa crosse. L’église était vide. Tous les chrétiens étaient à l’extérieur, devant la porte principale. L’archevêque fut le premier à entrer dans le sanctuaire suivi de l’évêque émérite, des prêtres, des autorités politiques et civiles et d’un grand nombre de chrétiens.
La messe était bien animée par la chorale de la paroisse. Les jeunes filles danseuses, membres du mouvement eucharistique de la paroisse et les jeunes “intore” ont embelli la liturgie.
La consécration du sanctuaire s’est réalisée en plusieurs étapes : d’abord la bénédiction de l’autel, du tabernacle, du lutrin et des murs par l’aspersion d’eau bénite. Ensuite, l’assemblée a chanté la litanie des saints qui a été suivie par le placement des reliques dans l’autel. Ces cérémonies ont été suivies par l’onction d’huile sainte sur tous les endroits qui venaient d’être aspergés par l’eau bénite. Après cela, ces endroits ont été encensés. Par la suite, l’autel a été recouvert d’une nappe blanche, des bouquets de fleurs y ont été déposés et les cierges allumés.
La foule, recueillie, suivait ces cérémonies avec grande attention pendant que la chorale chantait les plus beaux chants de son répertoire.
Dans son homélie, Mgr Gervais a rendu gloire à Dieu qui a permis que ce sanctuaire soit construit et bénit. Il a souligné le fait qu’un sanctuaire est un lieu de grâce, de prière, de conversion et non pas un lieu d’amusement. Se référant à l’évangile du jour, il a parlé du rôle que la Vierge Marie a joué aux noces de Cana et du rôle qu’elle joue dans notre vie quotidienne comme secours des chrétiens.

Au moment de l’offertoire, le pain et le vin ont été présentés à l’évêque à la manière traditionnelle, dans des emballages traditionnels.
A la fin de la messe, deux personnes ont prononcé des discours. D’abord le vicaire du Supérieur Provincial, Père Raymond Bavumiragiye. Il a remercié tous ceux qui ont contribué à la réalisation du projet de construction de ce sanctuaire. Il a remercié les autorités ecclésiastiques et le gouvernement du Burundi. En quelques mots, il a donné l’historique de la dévotion à Marie Auxiliatrice dans la congrégation salésienne. Après lui, c’est le Vice président de la république qui a pris la parole. Il a remercié les salésiens, l’église locale et ses pasteurs. Il a encouragé les salésiens à réaliser d’autres projets de développement.
Puis les festivités ont continué à l’extérieur, devant l’église, dans un lieu bien aménagé pour les fêtes et d’autres circonstances. Les jeunes et les chrétiens de la paroisse de Buterere ont manifesté leur joie par des chants et des danses. Les jeunes Chiro ont enjolivé les festivités par le son des instruments de fanfare. Les jeunes de Don Bosco de Buterere, avec le jeu des tambours et des danses, ont immortalisé l’événement. Tout a contribué à la réussite de cette belle fête.
Dans son discours, l’Archevêque de Bujumbura, Mgr Gervais Banshimirubusa, a remercié les salésiens pour la bonne collaboration et a demandé que la paroisse et le sanctuaire soient bien gérés d’une manière séparée. Que chaque lieu puisse jouer son rôle. Il a demandé aux salésiens de construire une bonne école à Buterere. Il a terminé son discours par la bénédiction.
Les invités ont partagé le repas de fête.
Prions le Seigneur afin qu’à partir de ce sanctuaire, la dévotion à Marie Auxiliatrice puisse rayonner et que les pèlerins y trouvent un service de qualité qui les conduise vers une vie de sainteté.

Raphaël Katanga, sdb.

Père

CONSÉCRATION ET INAUGURATION DU SANCTUAIRE « MARIE AUXILIATRICE » A BUTERERE.

Post navigation


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

https://www.rsuripsumoharjo.com/slot-gacor/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-dana/https://enfermeriadermatologica.org/slot-deposit-pulsa/