Comme beaucoup d’autres maisons salésiennes de par le monde, Gatenga a fêté le saint des jeunes le 31 janvier.
Les festivités ont débuté avec la célébration eucharistique en présence des élèves et de leurs éducateurs, de Salésiens œuvrant à Gatenga et des prénovices,

qui ont magnifiquement animé cette messe. Elle a été célébrée par le directeur de la communauté et de l’école, Père Innocent GATETE.
Dans l’homélie, le Père Gatete a transmis le message de l’Evêque chargé de la Pastorale des jeunes au Rwanda, son Excellence Mgr. Servillien NZAKAMWITA, évêque du diocèse de Byumba. C’est un message qui a été lu dans les églises, le dimanche de la journée des jeunes au Rwanda
c.-à-d. le dernier dimanche du mois de janvier, date choisie en référence à St Jean Bosco, Patron des jeunes.
Après ce message, il a rappelé à l’assemblée que la situation des jeunes du temps de Don Bosco, leurs problèmes et leurs soucis, n’ont pas disparu, même s’ils se présentent aujourd’hui sous une autre forme. Il leur a demandé de revoir attentivement leur vie. C’est ainsi qu’ils seront en mesure de détecter la source de ces problèmes. Au fond, résoudre un problème, dit-il, c’est déraciner toutes les causes connues. Tout comme le rappelle Monseigneur Servillien NZAKAMWITA, le Père GATETE souligne le fait que certains jeunes créent de petits groupes clandestins pour s’adonner à des actes malsains, tels que la drogue, l’alcoolisme, etc…. ce qui détruit leur vie puisqu’ils finissent par être renvoyés de l’école, et/ou être intégrés dans des centres de redressement ou même emprisonnés. Il invite les jeunes à demander à Don Bosco qu’il intercède pour eux auprès de Dieu afin qu’ils soient de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.
Après la messe, la joie se dansait cette fois-là sur les terrains de sport où était prévu le match de football opposant les élèves de l’école Don Bosco Gatenga TVET et les prénovices. Le match s’est soldé par le bilan d’un but à zéro (0-1) en faveur des prénovices. C’était formidable.
Après tous ces moments d’ambiance, il était temps de partager le pain quotidien. Un repas de fête avait été préparé par les élèves de la section arts culinaires. Ce moment était agrémenté par différents numéros des prénovices. Comme il était bon d’y être ! Après quelques discours, la bénédiction finale a permis à chacun, rayonnant de joie, de rentrer chez soi.
VIVE DON BOSCO !

Fratri Diomède NIJIMBERE, sdb, stagiaire à Gatenga

Go to top