Dans le cadre de la préparation à la fête de Saint Jean Bosco, notre école a organisé, le 30 janvier, une récollection. Dans un climat de recueillement, le préfet de discipline, Fratri Jean Marie HITIMANA a développé le thème de la miséricorde divine. Après une prière introductive,

il a d’abord souligné que nous avons tous besoin de la miséricorde de Dieu.
En citant quelques passages bibliques, il a montré que Dieu ne cesse de montrer son amour envers l’homme qu’Il a créé. Dans l’Ancien Testament, Adam et Eve avaient désobéi en mangeant le fruit interdit ; ils méritait une punition grave mais dans sa bonté, Dieu leur a donné des vêtements pour cacher leur nudité, conséquence de leur péché. L’histoire de Caïn qui a tué son frère nous montré aussi que Dieu nous aime malgré nos péchés : un signe mis sur son front était sa protection pour qu’il ne soit pas tué à son tour.
Dans le Nouveau Testament, le père accueille son fils prodigue. Le père qui l’accueille et lui pardonne quand il reconnaît qu’il a mal agi en gaspillant ses biens, représente notre Père céleste, le Père miséricordieux.
Ce dernier exemple, nous montre deux choses: le fils qui se met débout pour demander pardon et le Père qui pardonne. L’homme doit être conscient de ses actes mauvais, et avoir le courage de demander pardon. Oui, Dieu est miséricordieux, mais il demande l’engagement de l’homme.
Dieu nous a créés sans nous mais il ne peut pas nous sauver sans nous, disait St. Augustin. L’homme doit s’engager pour son salut, a conclu le prédicateur de la récollection.
Après la conférence, il y a eu Adoration du Saint Sacrement et occasion de se confesser.
Un grand merci à ceux qui ont contribué pour que cette récollection soit une réussite.

Fratri Henri-Alain Nsabimana, sdb

Go to top