Jeudi 28 novembre 2019, une foule nombreuse de pèlerins s’était rassemblée à Kibeho pour la célébration du 38ème anniversaire des apparitions de la Vierge Marie.
Les pèlerins étaient venus de plusieurs pays d’Afrique, d’Europe, d'Asie et d’Amérique. Les Etats-Unis d'Amérique

étaient fortement représentés. Cette délégation était conduite par Madame Immaculée Ilibagiza, une américaine d'origine rwandaise, qui a initié des projets de développement à Kibeho.
Dans le ciel de Kibeho flottaient des drapelets bicolores, bleu-blanc et jaune-blanc et les différents endroits étaient magnifiquement décorés.
La police nationale était présente et a assurée la sécurité des pèlerins et de leurs biens. Quelques Autorités administratives ont honoré cette journée de fête et de prière de leur présence.
C'était émouvant de voir des chrétiens à genoux pendant de longs moments en train de prier dans les différentes chapelles du lieu.
La concélébration eucharistique fut présidée par l'Evêque du lieu, Monseigneur Célestin Hakizimana. Il y avait plus de cent cinquante (150) prêtres concélébrants venus de différents pays. Trois langues ont été utilisées dans la liturgie: le kinyarwanda, le français et l'anglais.
Dans l’homélie, Monseigneur Hakizimana a précisé que la Vierge Marie est apparue à trois voyantes sous le nom de "Mère du Verbe". Il a cité les critères que l'Eglise a suivis afin de retenir ces trois filles parmi les trente-trois personnes qui prétendaient avoir eu des apparitions.
Il a découragé ceux-là qui pensaient que l'Eglise pourrait authentifier encore d'autres « voyants ». Il a invité l'assemblée à rayonner le message que la Vierge Marie a donné à Kibeho.
À l’offertoire, les chrétiens ont offert des produits de leurs champs et autres objets.
À la fin de la messe, le Père François, Recteur du Sanctuaire de Kibeho, a présenté les pèlerins selon leur provenance. Il leur a demandé de venir régulièrement à Kibeho et d’intéresser d'autres personnes à venir en pèlerinage en ce lieu saint du Rwanda.
À son tour, l'Evêque du lieu, Monseigneur Célestin Hakizimana, a remercié les pèlerins et les a invités à promouvoir le développement de ce lieu spirituel qui attire des pèlerins de tous les coins du monde.
Après les discours, il y a eu la cérémonie de bénédiction, avec de l’eau bénite, des pèlerins et de leurs objets de piété.
Le nombre des pèlerins ne cesse d'augmenter d'année en année, malgré des problèmes persistants d’infrastructure.

 

Père Raphaël Katanga, sdb

Go to top