Notre Centre Don Bosco Muhazi, a abrité pour la deuxième fois, la     session de la commission provinciale pour la Pastorale des jeunes   qui s’est tenue du 25 au 27 novembre 2019. Six membres de ladite   commission y ont pris part : Le Délégué provincial de la   Commission  en la personne du Père Jean-Pierre Turabanye et cinq   autres membres venant de trois pays qui composent la Province   d’AGL. Pour le Rwanda, Père Gaudens Murasandonyi et Père Rémy   Nsengiyumva ; pour le Burundi, Père Jean-Marie Mushibwe, Père   Augustin César Habanabakize ; pour l’Ouganda, P. Joseph Mwebe.   Comme chaque année, chacun des participants s’est réjoui de se   retrouver à cet endroit paisible et

 exotique pour ce rendez-vous annuel : l’on ne pouvait pas manquer   de respirer l’air du lac, d’admirer la végétation verdoyante des   collines qui surplombent la contrée du Rwanda de "Gasabo",  et   surtout d’avoir le temps de déguster les délices de la cuisine où le   poisson grill é au brasero est passé pour une spécialité de la     maison…  

 Toutes ces facilités sont autant de facteurs qui ont favorisé la   réflexion et les échanges qui ont émaillé la rencontre. En effet, à   l’ordre du jour, il était question d’aborder trois points importants :   la  présentation et l’étude du PEPS provincial, la révision du plan   d’animation pastorale 2018-2020 et la programmation de l’année   pastorale. Comme l’on peut le voir, vu qu’il n’y avait que deux jours   de travail pour un agenda aussi abondant, nous avons dû travailler   d’arrache-pied de manière à formuler des orientations définitives   pour chaque point. En ce qui concerne le PEPS (Projet Educatif   Pastoral Salésien) provincial, l’étude a consisté à s’approprier de   tout son contenu en ses traits fondamentaux : le contexte général   de la mission en AGL, les processus et les objectifs opérationnels du PEPS, et enfin, les critères de révision du PEPS. 

A l’issue de trois séances de travail, nous avons convenu de vulgariser cet outil d’animation pastoral en aidant les directeurs des communautés et les coordinateurs pastoraux de la Pastorale des jeunes de s’en inspirer dans l’élaboration de leurs PEPS locaux respectifs. Dans la suite des travaux, le plan d’animation pastorale a fait objet d’une brève lecture guidée par le Délégué Provincial pour la Pastorale des jeunes si bien que dans la dernière séance, nous nous sommes attelés à la programmation de la nouvelle année pastorale 2019-2020.         

Avec un sourire aux lèvres et un cœur rallumé de la passion pour les jeunes, dans la matinée du 27 novembre, nous avons pris le chemin de retour à bord de la camionnette du BPD qui nous a épargné des secousses du voyage vu l’état actuel de la route qui se trouve dans un état déplorable. Pour plus d’un de ceux qui ont fait partie de l’équipe, la session a atteint les objectifs assignés, notamment le fait d’avoir encore une fois renforcé la "mentalité de planification pastorale au sein de notre Province."  

P. Jean-Pierre Turabanye, Délégué provincial

Go to top