Du 9 au 10 septembre 2019, la Province de l'Afrique des Grands Lacs (AGL), a organisé un séminaire sur l'exhortation apostolique post-synodale « Christus vivit » pour répandre le message du Pape François en faveur des jeunes, des membres de la Famille salésienne, des prêtres diocésains, des religieux, des religieuses responsables de la pastorale des jeunes à différents niveaux de l'Eglise locale et des collaborateurs laïcs. Ce séminaire a eu lieu à la maison provinciale. 

Du côté de la Congrégation, le séminaire a connu la participation du Père Fabio Attard, Conseiller général pour la Pastorale de jeunes et de la part de l'Eglise locale, la présence de deux évêques: Monseigneur Antoine Kambanda, Archevêque de Kigali et Monseigneur Servilien Nzakamwita, Evêque du Diocèse de Byumba et Président de la Commission Episcopale pour la jeunesse. Le Supérieur Provincial, Père Célestin Ngoboka a adressé le mot de bienvenue à tous les participants. Il a remercié les deux Evêques qui ont accepté de participer à ce séminaire afin d'encourager les encadreurs de jeunes à suivre l'exemple du Christ, le bon Maître. La messe d'ouverture a été présidée par Monseigneur Servilien.

Monseigneur Servilien a félicité les salésiens d'avoir organisé un tel séminaire qui aide à préparer l'avenir de l'Eglise et ensuite il a ouvert officiellement le séminaire au nom de la Conférence Episcopale du Rwanda. 

Les deux évêques ont donné des conférences captivantes et éducatives. 

 

Dans les interventions, les différents conférenciers ont présenté les hauts et les bas de la pastorale de jeunes dans notre temps et des propositions de solution ont été fournies. 

Le Père Fabio Attard quant à lui,  a insisté sur trois éléments dans l'encadrement des jeunes: l'écoute, l'interprétation et l'accompagnement. Ces trois éléments qui ont une place fondamentale dans l'éducation et l'évangélisation ont été bien compris par les participants. Il a parlé de l'effort que déploie l'Eglise pour préparer l’avenir par l'évangélisation des jeunes. 

Durant ce séminaire, des liens de collaboration entre la province salésienne de l’Afrique des Grands Lacs et les diocèses du Rwanda se sont renforcés. Les salésiens, à travers les paroles du supérieur provincial, se sont engagés à organiser des séminaires sur le système éducatif salésien en faveur des directeurs des écoles primaires et secondaires. 

La messe de clôture a été présidée par Monseigneur Antoine Kambanda, président de la commission épiscopale pour la famille. 

Le séminaire s'est conclu par une soirée dans le jardin de la maison provinciale. Des jeunes, encadreurs des jeunes et consacrés ont montré les dons de grâce et de nature qui sont les leurs, surtout par les chants et la danse.

Prions afin que Jésus Christ qui fut un jeune de référence à Nazareth puisse soutenir les efforts de l'Eglise dans l'encadrement des jeunes.

                                                                                              Père Raphaël Katanga

Go to top