Dimanche 27 janvier 2019, Monseigneur Antoine Kambanda a été installé comme nouvel Archevêque de Kigali durant la messe qui a été introduite par Monseigneur Thaddée Ntihinyurwa, son prédécesseur, et c'est bien lui qui a dirigé les cérémonies d'installation. 

La cathédrale de Kigali ne pouvant pas accueillir la foule innombrable de chrétiens catholiques venus des neuf diocèses du Rwanda, la messe fut célébrée dans le stade Amahoro. Débutée à 11 heures, elle fut caractérisée par la grande joie des chrétiens. Le stade Amahoro, qui a une capacité d'accueil de 30.000 places, était plein. On notait un grand nombre de prêtres, religieux et religieuses. D’autres chrétiens, n’ayant pas pu entrer, ont suivi les cérémonies de derrière les murs du stade. La messe a été bien animée par la magnifique "Chorale de Kigali".

Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Président de la République, Monsieur Paul Kagame. A cause de sa présence et de celle d’autres autorités politiques, tout était placé sous la haute surveillance des militaires de la Garde présidentielle et de la Police nationale.

Pour actualiser la Parole de Dieu et aider les chrétiens à bien l'assimiler, durant son homélie, Monseigneur Antoine Kambanda a utilisé la langue nationale et la langue de la liturgie de ce grand jour, le Kinyarwanda.

A l’issue de son installation, le nouvel Archevêque est entré dans une voiture décapotable pour faire le tour du stade et bénir le peuple de Dieu. A son passage les chrétiens l’applaudissaient chaleureusement. 

Vers la fin de la messe quelques discours qui ont été prononcés. Prenant la parole, le nouvel Archevêque a donné les grandes lignes de son projet pastoral et a cité, en particulier,  le projet de la construction de la nouvelle Cathédrale comme une des ses priorités. Il a promis de collaborer avec le Gouvernement Rwandais pour le développement social et économique de la  population.  Prenant la parole à son tour, Monsieur Paul Kagame, Président de la République, a félicité l'Eglise catholique comme étant une bonne partenaire dans le cadre du développement social et économique ;  il a parlé des grandes lignes de sa récente visite au Vatican et il a promis d'aider l'Archidiocèse de Kigali à construire la nouvelle Cathédrale dans « un autre lieu » mais, a-t-il dit, "tout sera le fruit de dialogue et négociation".

Prions le Seigneur afin que les activités pastorales du nouvel Archevêque de Kigali soient fructueuses.

Père Raphaël Katanga, sdb

Go to top