Juste après la fête de Noël, les 14 confrères en stage dans les trois pays (Burundi, Rwanda et Uganda) de la Vice-Province AGL et trois de l’AFC (RDC) ont suivi, comme c’est la coutume, leur session-formation à Don Bosco Muhazi. 

L’ animateur,  Père Augustin César HABANABAKIZE, les a aidés à comprendre leur rôle et place dans la congrégation en tant que stagiaire. 

En commençant, ils exploité la lettre du Père Francesco Cereda du 17 février 2010 sur l’expérience de formation pendant “le stage pratique”. Il leur a dit que le stagiaire est tout et rien, qu’il est serviteur inutile et souffrant. Mais, a-t-il précisé, votre rôle dans les communautés où vous faites votre stage a une grande importance. « Vous êtes, disait-il, des accompagnateurs accompagnés, » d’où la période du stage pratique est primordiale dans la formation.

Il a aussi souligné que l’assistance et la pratique du système éducatif de don Bosco sont le nœud de la vie pratique de tout salésien. Cela va de pair avec l’accompagnement, qui est un « cheminement-avec-les-jeunes » (les accompagnés). C’est en soi l’éducation de la conscience en dirigeant la personne vers Dieu, l’Être Suprême. La conscience se construit et s’éduque, disait-il, dans le dialogue fraternel. 

Il a rappelé que l’éducation de la conscience va de pair avec l’éducation de l’affectivité. Pour cela, il faut la bonté patiente, la douceur conquérante et l’humanisme, sans oublier la dévotion mariale et gagner le cœur du jeune par l’amorevolezza. Pour cela aussi, la prière doit avoir une place importante dans notre vie. Il a rappelé qu’il faut utiliser les moyens de communication qui sont utiles et nécessaires mais dangereux pour celui qui les utiliserait mal. 

A la fin, le vicaire provincial, le Père Raymond BAVUMIRAGIYE s’est adressé aux stagiaires pour les renforcer dans leur cheminement. 

La session s’est clôturée dans la joie de tous les participants qui remercient de tout cœur Madame Thérèse qui les a très bien soignés. 

Amatus MANIRABARUTA sdb

Go to top