Mercredi 15 août 2018, à la solennité de l'Assomption de la Vierge Marie, la Vice-province de l'Afrique des Grands Lacs (AGL) a eu un nouveau Supérieur Provincial. C'est durant la messe solennelle que Père Pierre-Célestin Ngoboka a été installé comme Provincial de l'AGL par le Père Américo Chaquisse,

Conseiller Régional pour l'Afrique et Madagascar. C'était un jour de fête et de grande joie. 

La messe a été célébrée dans la chapelle Marie Auxiliatrice de Kimihurura (IFAK/Kigali). Toutes les branches de la Famille salésienne œuvrant dans notre Vice-Province étaient présentes. Après l'introduction de la messe, Père Danko Litrić, directeur de la communauté de l'IFAK, a présenté les visiteurs, les invités, le nouveau et l'ancien provincial, le nouveau Conseil provincial, etc.

Dans son homélie, le Père Régional  a dit que le Provincial est le Père, non seulement des Salésiens, mais de tous les membres de la Famille Salésienne.

Parlant de l'Assomption, il a dit ceci :" l’Assomption de la Vierge Marie au ciel, dans son âme et dans son corps, est un privilège divin accordé à la Sainte Mère de Dieu du fait de son union particulière à Jésus". Il a affirmé :" Nous qui sommes chrétiens, nous serons sauvés à l'exemple de la Vierge Marie".

Après l'homélie du Père Régional, le nouveau Provincial, Pierre-Célestin Ngoboka, a proclamé la profession de foi devant toute l'assemblée. Il a ajouté quelques phrases qui précisent son engagement à travailler pour l' Église et la Congrégation salésienne.

Puis, le Père Régional a remercié l'ancien Provincial, le Père Camiel Swertvagher pour le service rendu à la Province et à la Congrégation durant son mandat de six ans. Il a remercié aussi les confrères qui ont participé à la consultation qui a abouti à la nomination de Père Pierre-Célestin Ngoboka comme nouveau Provincial.

Parlant de quelques éléments de la vie de la Vice-Province auxquels le nouveau Conseil provincial devra être attentif, il a cité la formation des jeunes Salésiens, la vie fraternelle, le sens d'appartenance à la Province, l'esprit missionnaire, la discipline religieuse, la saine gestion des biens et des personnes, etc… Il a invité tous les Salésiens œuvrant dans la Vice-Province de l'AGL à travailler la main dans la main afin de la conduire toujours de l’avant.

Pour beaucoup de gens, c'était la première fois d'assister à une telle cérémonie et c'est ainsi qu'ils en suivaient attentivement toutes les étapes.

Quand Père Pierre-Célestin a terminé de signer les documents de la Congrégation comme Provincial, le Régional a demandé à l'assemblée d'applaudir le nouveau Supérieur  et il invita les confrères salésiens à venir lui donner l’accolade pour le féliciter et lui exprimer leur volonté de collaboration.

Après cela, le nouveau Provincial et l'ex-Provincial ont eu l’occasion de s'adresser à l'assemblée.

Durant son discours, le nouveau Provincial a remercié tous ceux qui ont eu confiance en lui en le proposant comme Supérieur Provincial. Il a remercié le Recteur Majeur et le Supérieur Régional pour la confiance et enfin, il a demandé au Seigneur le don de l'écoute afin de bien gouverner et d’animer la Vice-Province.

Quant à l'ex-Provincial, le Père Camiel Swertvagher, dans le mot de circonstance, il a insisté sur trois choses. Il a d'abord remercié toutes les personnes qui l'ont aidé durant son sexennat, il a demandé pardon pour les hésitations et les erreurs commises et enfin il a félicité le nouveau Provincial et l'a encouragé dans sa mission d’animation et de gouvernement de la Vice-Province.

Après la messe, un autre aspect de la famille fut le moment de convivialité qui a été caractérisé par le partage fraternel du repas de fête, les chants, les poèmes, la danse, les discours. Pendant ce moment de festivités, le nouveau et l'ancien Provincial ont reçu des cadeaux.  Ainsi, nous avons découvert que donner et recevoir des cadeaux rend heureux et renforce le lien social qu'on a avec la personne. 

 

Prions le Seigneur afin que le nouveau Supérieur Provincial et son Conseil gouvernent avec sagesse la Vice-Province et qu'ils aient la grâce de réaliser ce que Don Bosco attend d'eux.

 

                                                                                                                  Père Raphaël Katanga

Go to top