Dimanche 15 juillet 2018, le secteur administratif de Mukura a célébré la fête nationale des coopératives. A cette occasion, "Don Bosco Rango TVET School" a remis les certificats de compétence aux 19 filles-mères qui ont terminé leur formation professionnelle en coupe-couture en 2017 et qui ont créé leur coopérative. 

Cette fête fut rehaussée par la présence d’une délégation de la diaspora rwandaise. La délégation était constituée par trois femmes qui vivent dans la diaspora. Elles étaient venues pour remettre leur don de trois machines professionnelles à ces filles-mères qui sont devenues des artisanes. Leur présence a suscité de la joie dans l'assemblée. Elles avaient bien choisi le moment pour offrir ce don à la coopérative "Best Future", des filles-mères de Rango.

Prenant la parole, la responsable de cette délégation, Madame Léontine, qui vit en Suède, a félicité les Salésiens de Don Bosco de Rango qui ne ménagent pas leurs énergies pour aider cette catégorie sociale marginalisée à s'intégrer dans la société et en rehaussant leur niveau de vie. Cette journée de fête et de joie nous a permis de savoir que de nombreux Rwandais vivant à l’étranger gardent un profond attachement à leur pays d’origine et veulent contribuer à son développement. 

La contribution matérielle des femmes rwandaises de la diaspora aura un impact positif sur le développement de la coopérative "Best Future". Actuellement, ces femmes fabriquent des blouses, des robes, des sacs, des jupes... Ces articles sont mis en vente et un pourcentage du bénéfice est versé dans leur caisse.

Le délégué du maire du district de Huye, Monsieur Athanase Nsanzabahire a lui aussi félicité les Salésiens de Don Bosco de Rango qui collaborent à la réussite de la politique nationale qui consiste à sensibiliser la population à la lutte contre la pauvreté par les fruits de leur travail. Il a aussi expliqué la politique nationale des coopératives et l'actualisation de la nouvelle stratégie économique du "Made in Rwanda".

Toute coopérative qui avait répondu positivement à cette invitation a eu l'opportunité de présenter ses produits.

Pour conclure, le directeur de "Don Bosco Rango TVET School" a remercié les femmes rwandaises de la diaspora qui ont un réel désir de changer les choses dans leur pays d’origine en octroyant le matériel de travail aux personnes qui pourront avoir un rôle important dans la production économique et le développement du pays. Il a demandé à cette délégation de bien vouloir continuer à faire le marketing social de la coopérative "Best Future" de Rango qui désire s'investir dans un projet de développement de leurs membres.

Prions pour les groupes de la diaspora rwandaise qui désirent contribuer au développement de leur pays d’origine afin que ces personnes de bonne volonté qui s'engagent bénévolement puissent se réjouir de la réalisation de leurs objectifs. 

                                                                                            Père Raphaël Katanga 

Go to top