Vendredi 13 juillet 2018, a eu lieu la cérémonie de remise des certificats de compétence aux 84 lauréats qui ont terminé leur formation professionnelle en 2017 au "Don Bosco Rango TVET School". Cette cérémonie s'est passée dans un climat de joie et d'allégresse. 

Cette journée de fête fut rehaussée par la présence du Secrétaire exécutif de notre secteur de Tumba. La présence des parents, des amis et des frères des lauréats a agrémenté la fête. On lisait la joie sur les visages des lauréats.

En s'adressant à ces derniers, l'autorité administrative les a encouragés à travailler et surtout à faire fructifier la connaissance reçue afin de rehausser le niveau de vie de leurs familles respectives. Il leur a demandé d'éviter les comportements marginaux qui rongent actuellement certains jeunes.

Dans son discours, le directeur de l'école, Père Raphaël Katanga, a prodigué aux lauréats des conseils pratiques qui les aideront à gagner honnêtement leur vie. Il a beaucoup insisté sur un comportement digne d'un ancien élève de Don Bosco sur les lieux de travail. 

Pour dire au revoir à leurs aînés, les élèves ont présenté des numéros. C'était fantastique de voir la créativité des élèves sur la scène. Il faut dire qu’à chaque fin d'année scolaire les élèves nous réservent des surprises en présentant leurs numéros. 

Ensuite a eu lieu la cérémonie de remise des certificats de compétence aux lauréats. Ceux-ci ont parcouru deux ans de formation professionnelle pour les uns et une année pour les autres, dans les sections de  maçonnerie, menuiserie, soudure, hôtellerie-cuisine et coupe-couture. 

Au bout de leur formation professionnelle, ces jeunes filles et garçons entrent maintenant sur le marché du travail. Chacun d’eux veut apporter sa pierre pour la construction d’un monde meilleur en général et particulièrement pour leur pays. 

Prions pour ces jeunes lauréats afin qu’ils soient de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens.

 

                                                                                                               Père Raphaël Katanga.

 

Go to top