Ce mardi 3 juillet 2018, comme sortie, la communauté scolastique de Kabgayi s’est rendue dans la Province du Nord du pays des mille collines,  précisément à Ruhengeri. Après avoir parcouru une centaine de kilomètres depuis Gitarama, nous arrivons à  Mukamira. Ici la route nous met devant deux possibilités, :

soit continuer tout droit vers le lac Kivu, soit prendre celle de la droite vers les volcans : Volcanoes National Park Rwanda [Parc National des Volcans : PNV]. Nous optons pour cette dernière.

Filons alors vers Ruhengeri! La route macadamisée nous permet de rejoindre la paroisse cathédrale de Ruhengeri et sa place mariale. Elle conduit aussi vers le fameux Parc des Volcans. En tous les coins et surtout au bord de la route il y a des hôtels et des lodges tandis que d’autres sont en cours de construction pour héberger surtout des étrangers qui fréquentent ce pôle touristique. 

Dans la vallée de la Musanze de merveilleuses maisons en tôles ondulées  brillent au soleil. Des terres fertiles grâce au sol composé de laves volcaniques offrent des champs magnifiques de pommes de terre dans les bas plateaux,  tandis que la culture du blé couvre les hauts plateaux. Le pyrèthre y est cultivé sur de grandes étendues. De ses fleurs blanchâtres on extrait une poudre  utilisée dans la fabrication d’un insecticide naturel inoffensif pour les hommes et les bêtes. Plus on avance, plus on découvre ! Une chaine de montagnes volcaniques mais inactifs nous laisse une impression de grandeur et de majesté. Hélas, faute de moyens, nous n’avons pas pu y pénétrer. 

Quand nous sommes arrivés à Gorilla guardians village, pour satisfaire ma curiosité je m’approche d’un homme et d’une femme dans leur échoppe d’objets d’art, « Pourriez-vous nous raconter un peu les réalités de ces montagnes?» leur demandé-je. D’un cœur généreux, ils me confient ceci : « Voyez-vous, la faune de ces forêts comporte diverses espèces d’animaux mais le maître de céans c’est le gorille des montagnes  [ingagi]. En outre, la flore en étages successifs est composée des hagénias [imigeti]. Ces sortes d’arbres sont l’apanage de Bisoke et Karisimbi et les fougères arborescentes sont développées sur Sabyinyo. Au loin, c’est le Muhabura. Sache que le sommet est couronné d’un petit lac ».  Merci beaucoup pour ces informations !! 

Avant de remonter dans notre véhicule nous nous sommes photographiés. Empruntant la même route de l’aller nous sommes entrés dans la cathédrale de Ruhengeri. Devant l’église il y a  le vaste sanctuaire marial sans toiture comme un stade, il est constitué de gradins où s’asseyent les fidèles et où se célèbrent les grandes fêtes et solennités et à  quelques pas de là, le centre pastoral « Notre Dame de Fatima ». Bon arrêt pour manger avec la sœur Concilie, qui  a été un bon guide  en nous faisant découvrir quelques endroits qui nous étaient inconnus. Après le repas nous avons regagné la maison. 

                                                                                                     Willy NDAYISHIMIYE SDB

Go to top