Extrait de la présentation des vœux du Père Provincial à la Famille Salésienne lors de la fête de l'Etrenne, le 6 janvier 2018.

« Parlant des plus démunis, je suis heureux de vous annoncer aussi que nous, SDB, allons nous engager en faveur des réfugiés sud-soudanais au Nord de l’Ouganda, notamment dans le camp qu’on appelle “Palabek Refugee Settlement” et qui compte près de 40.000 personnes.   Il est évident que nous allons servir avant tout les enfants et les jeunes dans ce lieu.

  Nous avons interprété cette situation comme un « appel de Dieu » et un « signe de notre temps » ; nous ne pouvons pas rester « indifférents » devant une telle situation.

Un appel a été lancé à d’autres Provinces salésiennes et nous attendons maintenant l’arrivée de quelques confrères pour démarrer cette nouvelle présence salésienne à l’intérieur de ce camp, tout en comptant sur les moyens nécessaires afin de permettre un bon service éducatif pastoral.  Il est clair aussi que nous y travaillerons avec de bons collaborateurs laïcs.

S’implanter dans un camp de réfugiés est évidemment quelque chose de neuf pour notre Vice-Province, mais il me semble que ce travail dans le style salésien nous rendra aussi heureux.  C’est une « nouvelle frontière » comme œuvre et présente pas mal de défis.

Personnellement, je suis content d’avoir fêté Noël dans ce camp de réfugiés.  L’enfant Jésus, Marie et Joseph, ont connu aussi une expérience de réfugiés à un certain moment.  Voilà que l’Emmanuel, Dieu-avec-nous, est venu aussi maintenant pour les réfugiés sud-soudanais comme « Sauveur », « Prince de la Paix » et « Lumière dans les ténèbres ». »

 

Frère Laurent MINANI sdb.

Go to top