Comme les années passées, c'est devenu une tradition au centre de formation professionnelle de Rango d'inviter un entrepreneur pour partager son expérience de vie professionnelle avec nos élèves.

C'est ainsi que Monsieur Semuhungu Vincent, un entrepreneur de grande renommée au niveau national, est venu donner une conférence aux élèves de notre Centre de formation professionnelle. 

Menuisier de formation, il se distingue par la bonne réputation, la qualité de ses produits et l'honnêteté dans les services qu'il accorde à ses clients. S'adressant aux élèves il disait avec aplomb :" Je suis fier de ma formation professionnelle en menuiserie. Après avoir terminé mes études en 1967, à l'âge de 23 ans, j'ai été engagé dans l'atelier de l'économat général du Diocèse catholique de Butare comme menuisier. En 1980, j'ai créé mon atelier de menuiserie à Karubanda (Butare). J'avais une machine et deux ouvriers. J'ai travaillé avec assiduité pour gagner ma vie. Actuellement, j'ai un grand atelier de menuiserie, une quincaillerie, un motel, et des maisons en location ;  mes produits sont vendus à Huye et dans beaucoup de districts du pays. Mon nom est devenu comme une marque déposée dans le domaine commercial."

Monsieur Semuhungu a insisté sur certaines qualités qui doivent caractériser un technicien: "pour réussir sa vie, un technicien doit avoir l'amour du travail, le courage, l'honnêteté, la ponctualité, le respect de la promesse donnée, la simplicité, l'esprit de collaboration..."

A la fin de sa conférence, il a permis aux élèves de poser des questions.  Par ses réponses précises et pratiques, il a satisfaisait les élèves. Il les a aidés à trouver les moyens adéquats pour vendre leurs produits et  services. Pour lui, il faut « conquérir » les clients et les fidéliser. "Le fait d'avoir une offre qui réponde au besoin du marché, d'avoir un langage courtois envers ses clients, cela joue un grand rôle pour fidéliser la clientèle", a-t-il affirmé. Il a encore ajouté que "l'offre d'un atelier doit proposer différentes réponses aux attentes de ses clients. L’entrepreneur doit se mettre dans la peau du client en se posant la question de savoir ce qu'il attend de son atelier ".

Il a parlé aussi de certaines stratégies pour captiver les clients par exemple ceci :" le devis d'un meuble doit être établi avec la coopération du client. Il s'agit de laisser le choix au client pour qu'il décide entre la qualité et le coût car la performance d'un produit définit son prix." 

Nos élèves étaient fiers d'échanger avec un grand industriel de la ville de Butare qu'ils voient passer tous les jours dans des voitures. Ils ont eu l'opportunité de serrer sa main. Ils étaient aussi fiers d'échanger avec « quelqu’un qui a réussi » et qui a fait la formation professionnelle. Ils ont maintenant le courage de poursuivre leur formation en espérant gagner leur vie par le fruit de leur travail.

Les deux heures d'échange avec ce grand entrepreneur ont eu un impact plus grand  qu'un cours de calcul de soixante heures.

 

                                                                                               Père Raphaël Katanga

 

Go to top