En date du 12 novembre 2017, des confrères des maisons salésiennes du Rwanda se sont rencontrés au scolasticat de Kabgayi pour se ressourcer spirituellement dans leur récollection trimestrielle.

Elle a été animée par le Père Benjamin GAHUNGU. Se servant du récit de la Samaritaine dans l’Évangile selon Saint Jean (Jn 4, 1-41), le Père Benjamin a aidé les confrères à méditer sur notre vocation d’être des accompagnateurs des jeunes comme nous le demande le Recteur Majeur dans l’étrenne de cette année : « Schema Israel, à l’écoute du Seigneur pour l’évangélisation des jeunes ». Il a rappelé aux confrères qu’il faut adopter l’attitude de faire le premier pas pour entrer en relation avec le jeune à accompagner : «Donne-moi à boire » (Jn 4, 7), comme l’a fait Jésus envers la Samaritaine. 

Il nous faut toujours relever le défi de rejoindre les jeunes dans leur vie. Cela n’est possible qu’à travers le dialogue qui fera que le jeune pourra s’ouvrir à l’accompagnateur. Il ne s’agit plus de direction spirituelle, mais d’accompagnement spirituel car la part du jeune accompagné est très importante. Donc, notre mission, disait le conférencier, est d’aider les jeunes à découvrir que le bonheur naît de la qualité de la relation avec les autres. 

Après une célébration eucharistique et un bon moment de méditation, les confrères ont clôturé  leur récollection en se confiant à la sainte Vierge Marie à travers la prière du chapelet à la grotte mariale du scolasticat de Kabgayi. 

Avant de se séparer, le Père Danko Litric a adressé aux confrères un petit mot du soir à travers lequel il a remercié tout un chacun et en particulier le Père Benjamin qui a animé la recollection. Il n’a pas manqué de remercier la communauté  du scolasticat pour l’accueil chaleureux qu’elle nous a réservé. 

Amatus Manirabaruta

Go to top