Lundi 23 octobre 2017, le Bureau de Planification et de Développement (BPD), et deux Salésiens directeurs d’écoles professionnelles et techniques ont rendu visite au Ministre Olivier Rwamukwaya, qui est chargé des écoles techniques et professionnelles au Rwanda. 

La délégation était constituée par Brother John Njuguna, Père Innocent Gatete, Père Raphaël Katanga et Monsieur Jean Népomucène Nshimiyimana.

Cette visite avait comme mission de faire connaître les écoles techniques et professionnelles salésiennes en vue de créer un partenariat entre le gouvernement et la Province salésienne d'Afrique des Grands Lacs (AGL).

Après l'accueil au Bureau du Ministre, Brother John, directeur du BPD, a présenté les activités salésiennes au Rwanda. Il a présenté aussi les perspectives d'avenir qu'envisage la Province pour les écoles techniques et professionnelles.

Ensuite le Ministre a pris la parole pour féliciter les Salésiens qui participent au développement du pays en formant des techniciens. Il a parlé de l'Ecole technique officielle de Kicukiro (ETO),  école autrefois confiée aux Salésiens, qui a formé de nombreux techniciens au niveau national. Il a noté que les Salésiens, après le génocide au Rwanda, se sont quelque peu retirés du domaine de la formation technique et les a encouragés à redéfinir les objectifs de la formation technique et professionnelle en se basant sur les besoins et la vision du pays. 

Le Ministre Olivier Rwamukwaya, a manifesté sa joie en apprenant que les Salésiens veulent s'engager davantage dans la formation technique et professionnelle. Il a demandé à cette délégation de planifier une formation de qualité afin d'envoyer sur le marché du travail des techniciens qui se distinguent par leurs compétences et savoir-faire. "Salésiens de Don Bosco, donnez plus d’éclat à la formation technique et professionnelle et le gouvernement vous soutiendra dans vos projets", a-t-il dit pour encourager les nouveaux objectifs des écoles techniques et professionnelles salésiennes au Rwanda.

Pour répondre à la vision actuelle du gouvernement, les écoles techniques et professionnelles salésiennes  du Rwanda veulent œuvrer  pour une adéquation formation-emploi en renforçant le dialogue et les échanges entre le gouvernement et le monde des entreprises. 

Cette visite, unique en son genre pour cette année pastorale, est le cœur de toutes les activités qui promeuvent la visibilité des œuvres salésiennes au Rwanda à travers le Bureau de Planification et de Développement.

P. Raphaël Katanga

Go to top