Lundi 17 juillet 2017, les confrères de la Vice-Province de l’Afrique des Grands Lacs (AGL), se sont rassemblés autour du Supérieur Provincial, le Père Camiel Swertvagher, dans l'œuvre salésienne de Gatenga (Rwanda), pour célébrer la fête de la reconnaissance, qui est une tradition dans notre province et dans la congrégation.

Tout a commencé à 17h30 par la célébration solennelle des vêpres.  

Puis les confrères se sont rassemblés dans la cour intérieure de la communauté pour la suite des activités. Le directeur de la communauté hôte, le Père Jean-Pierre Turabanye, a adressé le mot de bienvenue à l'assemblée. L'orchestre des jeunes de Gatenga a agrémenté la fête. Dès la première seconde, la musique a mis les participants en mouvement. De temps à autre les confrères se levaient pour danser au rythme de l'orchestre.

Par la suite, un repas de fête a été offert aux participants.

Après cela, le Vicaire Provincial, le Père Pierre-Célestin Ngoboka, a adressé au Père Provincial son mot de remerciement. Il a exprimé la gratitude de tous les confrères en énumérant quelques qualités humaines et chrétiennes du Provincial. 

Pour concrétiser ces paroles de remerciement, au nom de tous les confrères, le P. Pierre-Célestin a remis au Père Provincial un précieux cadeau, à savoir une tenue de sport complète. D'autres confrères ont pris la parole. Le mot « merci » fusait dans tous les discours. C’était le leitmotiv du jour. 

Le discours paternel du Père Provincial fut intéressant et formatif. Il a commencé par souligner l’importance de la rencontre du jour et a remercié le Bon Dieu qui lui a permis d’accomplir déjà cinq ans comme provincial d'AGL. Il a souligné qu'il lui reste une année de service en ce poste et précisa que son mandant a été caractérisé par des joies et des peines. Mais, a-t-il a ajouté "nous avons connu plus de joies que de peines durant ces cinq années qui viennent de s'écouler."

Cette rencontre a été signe de communion fraternelle. Les confrères qui travaillent dans les trois pays qui forment notre province étaient heureux de se retrouver. Pleins de joie ils se racontaient leurs expériences pastorales.  

La soirée fut clôturée par la prière et la bénédiction donnée par le Père Provincial.

Père Raphaël Katanga

Go to top