Après pas mal de temps que les Anciens de Don Bosco du Burundi étaient presque endormis (ici, nous faisons allusion à l’ancienne association des ADB), la réforme pour un réveil est prometteuse.  C’est à cet effet que samedi 24 juin 2017,

à l’occasion de la solennité de la nativité de Saint Jean Baptiste (jour hautement significatif pour les ADB), au Lycée Don Bosco, s’est tenue l’ Assemblée Générale de la nouvelle « Association des Anciens de Don Bosco », AADB en sigle (nom changé pour permettre l’agrément ministériel de cette association), afin d’évaluer l’état d’avancement des activités de cette association et de revoir le rôle d’un Ancien de Don Bosco dans la Famille Salésienne dont la principale mission est de défendre à tout prix, par son engagement social, politique et économique, les valeurs apprises de l’enseignement de Don Bosco, particulièrement la vie, la liberté et la vérité. Etre dans une telle association-famille est un « charisme » et aussi un signe de reconnaissance pour les biens inestimables reçus chez Don Bosco, à l’exemple de ces premiers jeunes du temps de Don Bosco qui ont pris l’initiative, en date du 24 juin, de retourner chez lui pour lui dire merci pour l’éducation reçue et, par là, ils sont devenus promoteurs de ce que sont actuellement les Anciens de Don Bosco du monde entier. 

Signalons que de nombreux projets sont en chantier pour assurer ce réveil et que les Salésiens de Don Bosco sont toujours présents pour soutenir cette belle initiative, ce qui s’est concrétisé par la présence, à cette Assemblée, de trois Salésiens /Anciens de Don Bosco, Père Vital MINANI et Père Léopold MIRYANGO (les plus anciens ADB du Burundi) et Fratri Pierre Claver BUCINDIKA (l’un de la jeune génération des ADB).

 

Commissaire national chargé de la mobilisation et sensibilisation

ININAHAZWE Pacifique, ADB

Go to top