Samedi 11 mars 2017 a eu lieu à Mbare, la récollection trimestrielle des confrères qui

œuvrent au Rwanda. Toutes les communautés étaient représentées. 

Ce fut un bon moment de prière, d'autoévaluation et de prise de résolution. La récollection portait sur le thème de la conversion. Le prédicateur, Père Désiré Irunga, a donné deux conférences, l'une dans la matinée et l’autre dans l’après-midi.

Son enseignement sur la conversion et le Carême guidait la réflexion des confrères durant

le temps de silence. Le prédicateur appuyait son enseignement sur des exemples de la Bible pour montrer la part de l'homme et celle de Dieu dans la conversion. Il a insisté d’abord sur la conversion de Paul qui persécutait l'Église de Dieu, jetant en prison hommes et femmes qui croyaient en Jésus-Christ.

Ensuite, il a mis en exergue le repentir du Roi David après qu’il eût commis l'adultère avec Bethsabée et tué Urie, l'époux de Bethsabée (2 Samuel 11 et12). Le psaume 51, dit le prédicateur, est constitué par les paroles d'un homme (David) qui prend conscience de ce qu'il a fait. Ce sont les paroles d'un homme coupable qui cherche le pardon. 

Le prédicateur a actualisé la situation de David en disant: "Je n'imagine pas que nous ayons commis les mêmes péchés que David,  mais chacun de nous commet des péchés. Et donc, chacun de nous a besoin de se repentir". 

Il nous a invités à analyser le mot hébreu "shouv" qui veut dire: retournement, conversion, repentir. "Le repentir doit être un effort de chaque jour" a-t-il dit. 

Le P. Désiré a conclu la conférence en chantant le psaume 51, sur une très belle mélodie qu'il a lui-même composée. Ses doigts glissaient harmonieusement  sur les cordes de sa guitare et la belle mélodie pénétrait le cœur des confrères. 

Prions et supplions le Seigneur afin que les fruits de cette récollection demeurent.

Père Raphaël Katanga

Go to top